À la une
30/11/2021

Motion adoptée par le Conseil de l’Ordre du Barreau de Toulouse

CONNAISSANCE PRISE d’une part de La Tribune publiée dans le Monde d’un collectif de plusieurs milliers de magistrats et greffiers dénonçant une « Justice qui n’écoute pas et qui chronomètre tout » et, d’autre part, des prises de position des institutions représentatives des magistrats, greffiers et avocats.

SOUTIENT sans réserve cette initiative.

PARTAGE le constat d’un manque criant de moyens humains et matériels dénoncé depuis de nombreuses années par la profession d’Avocat.

S’INSURGE contre ce manque de moyens qui entraine chez les magistrats et greffiers, comme chez les avocats, des situations de souffrance au quotidien conduisant à une dégradation non seulement de leurs relations mais, plus généralement, du service public de la justice au détriment premier du citoyen.

EXHORTE le Gouvernement, l’Assemblée Nationale et le Sénat à doter enfin la France d’une Justice moderne et de qualité comparable à celle de nos voisins européens.

APPELLE ET S’ASSOCIERA à toute manifestation interprofessionnelle en ce sens.

Fait à Toulouse, le 27 novembre 2021

À lire aussi