Secret professionnel

Deux avantages particuliers : le secret professionnel et la confidentialité des échanges entre avocats.

Tout ce que vous dites à votre avocat est couvert par le secret professionnel, aucune autorité ne peut l’obliger à dévoiler ce que vous lui confiez.

Confidentialité et secret professionnel sont des principes fondamentaux de la profession d’avocat et constituent une sécurité incomparable pour le client.


Le secret professionnel : un principe absolu

Le secret professionnel couvre tous les aspects de la relation entre un client et son avocat.

 

Il est strictement interdit à celui-ci de divulguer ses entretiens ou sa correspondance avec un client.

L’avocat est en droit d’opposer ce secret professionnel à tous, tant aux magistrats qu’à la Police et aux différentes administrations, y compris l’administration fiscale.
Dans le domaine spécifique du Droit des Affaires, ce secret protégera les informations que l’entreprise partage avec son avocat (secret de fabrique, stratégie commerciale et financière, etc...).

 

La confidentialité : une règle intangible

Les correspondances entre avocats étant strictement confidentielles, les pourparlers ou négociations contenus dans ces échanges sont couverts par cette garantie.

 

Cette confidentialité permet de mener en toute liberté des négociations.

Le client a donc la garantie absolue que les propositions, offres ou aveux qu’il a pu formuler demeureront secrets.