REFORME DU LICENCIEMENT ECONOMIQUE

Des étrennes "en toc" pour les employeurs ? (Janvier 2017)

Par Maître Daniel MINGAUD, Avocat au Barreau de Toulouse, spécialiste en Droit du travail

Annoncée comme une mesure phare de la Loi Travail du 8 août dernier, la redéfinition du licenciement pour motif économique est entrée en vigueur le 1er décembre dernier.

Celle-ci, censée satisfaire une vieille revendication patronale, provoque l’ire des syndicats salariés et d’une partie de la classe politique en ces temps de campagne (et de surenchère) électorale(s).

Est-ce vraiment justifié ? Cette loi est-elle vraiment si novatrice ? Pas si sûr, surtout si l’on s’intéresse aux motifs économiques proprement dits.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire